La Cabane a Sucre Pied De Cochon 2013 - MONTREAL Brunch et déjeuner
logo
Food Advertising by
Mar
04
2013

La Cabane a Sucre Pied De Cochon 2013

This post is also available in: Anglais

Chaque année, nous attendons un événement avec impatience : la sortie à la cabane à sucre Pied de cochon. Obtenir des réservations ici prend de la patience, de la chance, et une intervention divine des dieux de la bouffe. De mon côté, je n’ai pas encore eu de rappel de leur part, mais heureusement pour moi, mon ami a eu plus de chance et m’a invité. Je lui en serai éternellement reconnaissant. Le menu du souper est le même que celui du diner, alors je me permets de l’ajouter à mes revues de brunch.

PDC-2013-gods of foodAvant de parler bouffe, j’aimerais partager l’expérience que j’ai vécue ce jour-là. En entrant, nous avons aperçu Martin Picard, Anthony Bourdain, Frédéric Morin et David McMillan assis dans le coin de la cuisine en train de se régaler d’un festin de nourriture et d’alcool. Être si près de mes héros culinaires m’a fait perdre mes mots et je me demande encore si ce n’était pas un rêve.

PDC-2013-pdc drinksPour 59 $, vous obtenez une place à une table où on mangé des dieux gastronomiques. Nous avons commencé avec une sélection de leurs boissons qui consistaient en un soda de bourbon et sirop d’érable fait maison, un martini d’érable, et un daïquiri. Ils avaient aussi de la bière. Dans le martini, il y avait un bonbon au caramel sur un bâtonner, ce qui rendait l’effet cabane à sucre plus authentique. Aussi, habituellement, je ne suis pas un amateur de bourbon, mais j’ai été capable de boire celui-là.

PDC-2013-first courseCette année, nous avons commencé avec un hommage à l’érable et à sa douceur. On nous a servi une entrée à plusieurs couches séparées par des tranches de buche. Il y avait des whippets couverts de chocolat, du caramel en bonbon, du pain, des cônes de crème glacée miniatures contenant du sirop d’érable, et un shooter d’érable avec du gin au fond. Initialement, j’étais surpris de voir qu’on commençait avec les sucreries. Puis, je me suis souvenu de ma dernière visite où j’ai du faire une petite sieste avant de partir. La dose de sucre vous aidera à rester réveillé pendant l’assaut culinaire que vous vous préparez à subir, et vous ne tomberez donc pas dans le coma tout de suite après la fin du repas.

PDC-2013-foie grasUne fois les restes d’entrées sucrées débarrassés, la première tournée a commencé. Elle consistait de crêpes au foie gras, d’Oreilles de Crisse, et de salade contenant des cœurs de lapin et des cuisses de canard dans une pâte. Le plat contenant du foie gras était celui que j’attendais le plus : de grands morceaux de foie gras chauds et délicieux dont chaque bouchée était plus précieuse que la précédente. Dire qu’ils ont été généreux est un euphémisme, tellement il y avait de foie gras. J’ai adoré chaque bouchée de ce plat. L’Oreille de Crisse est un classique, et j’aime la façon dont PDC les prépare.PDC-2013-oreille de crisse Plusieurs autres endroits les servent en blocs durs et salés, mais la cabane à sucre Pied de cochon sert ce qu’on pourrait plutôt décrire comme de la couenne de porc au tempura. Elles étaient légères, moelleuses et pas trop salées. Il y avait aussi des morceaux de cœur de lapin, ce qui est assez surprenant, mais délicieux. À la fin de ce repas nous attendaient les cuisses de canard en pâte, servies avec un pinceau et une sauce à badigeonner soi-même. Alors que j’aime mieux arroser les cuisses de sauce avant de les couper, d’autres préfèrent l’inverse. C’est encore mieux de faire les deux et de profiter de l’expérience.PDC-2013-duck

Ce fut ensuite le tour de la viande, avec un gros jambon glacé, un poulet entier, des fèves, et une omelette. Le jambon glacé était énorme, couvert d’un ananas et incroyablement tendre. Nous n’avons pas pu le terminer. Le poulet était accompagné d’une bisque de homard et de foie gras.PDC-2013-ham Les pattes du poulet étaient encore attachés, donc il faut en profiter si c’est quelque chose que vous aimez manger. La portion de poulet était généreuse et j’étais content de pouvoir en ramener chez moi. Dans l’omelette, il y avait des noix et de la cervelle. PDC-2013-chickenLa cervelle était inattendue, mais j’ai quand même tenté le coup, y ayant goûté auparavant. Pour être honnête, c’était un peu fade et j’ai trouvé que le goût et la consistance ne se démarquaient pas particulièrement. L’omelette était bien préparée et bien que nous étions tous rassasiés, nous l’avons aimée.PDC-2013-omelette

Finalement, nous avons eu les desserts, 3 choix parmi les suivants : gâteau, du jello et de la crème glacée. PDC-2013-jelloLe gâteau était une meringue à plusieurs niveaux, incroyablement moelleuse et délicieuse. Le jello à l’érable était servi sous forme de tranche carrée et était assez impressionnant, puisque je m’attendais à ce que la consistance soit différente. Finalement, la crème glacée était servie avec du sirop d’érable et du caramel, un classique de la cabane à sucre.PDC-2013-cake

En gros, voici les raisons pour lesquelles j’aime la cabane à sucre Pied de Cochon : pour 59 $, j’ai une énorme quantité de foie gras (du jamais vu), les plats sont incroyablement généreux, et je peux ramener les restants chez moi. Si vous faites le calcul, dépenser 59 $ ne vous donnera jamais l’équivalent de ce que nous avons eu en qualité et quantité ce soir-là.PDC-2013-tire

Written by Brunch in: Non classé |

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Pas de commentaire »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL


Leave a Reply

Template: TheBuckmaker.com Customizable Wordpress Themes | Hostpapa Traffic Boost, Tauchkurse am Urlaubsort

Website Security Test